Un programme de prématuration pour les projets émergents

Le programme de prématuration du CNRS, doté de 2 millions d’euros par an, soutient les premières étapes de développement de projets à fort potentiel d’innovation et ce jusqu’à la preuve du concept. En amont de l’action des SATT, il sélectionne et finance une vingtaine de dossiers par an. La solidité de la propriété intellectuelle, l’intérêt marqué des industriels, les nombreuses distinctions ou les retombées médiatiques réservées aux projets, soulignent la pertinence d’un programme mis à la disposition des laboratoires.