Recréer le plaisir du repas pour les patients sous chimiothérapie


La plupart des malades du cancer perdent l’envie de se nourrir quelques semaines après avoir débuté une chimiothérapie. Un projet de recherche réunissant scientifiques, médecins et nutritionnistes cherche à déterminer comment la chimiothérapie détériore la perception gustative et olfactive des patients en fonction de leurs habitudes alimentaires. Des études cliniques seront également menées en collaboration avec des services de cancérologie. Elles auront pour objectif d’établir des recommandations culinaires adaptées à ces perturbations sensorielles afin d’améliorer l’équilibre nutritionnel des personnes sous traitement.