Les rivières sous la surveillance de CRITEX


Dans le cadre du projet CRITEX1Equipements innovants pour la zone critique, deux nouveaux laboratoires de terrain ont été mis en place sur les cours d’eau du Naizin, dans le Morbihan, et du Strengbach, dans les Vosges. Ils s’ajoutent à la station de l’Orgeval, en Île-de-France, pour le suivi en continu et à haute fréquence de la composition chimique des rivières. « Ces bungalows équipés d’une instrumentation scientifique de laboratoire permettent d’étudier des processus inaccessibles par des mesures ponctuelles », explique Jérôme Gaillardet, à l’Institut de physique du globe de Paris2CNRS/Université Sorbonne Paris Cité. La réponse aux perturbations météorologiques de cours d’eau très différents est ainsi désormais suivie d’ouest en est.