Les cellules tumorales circulantes piégées


Chaque tumeur en développement diffuse dans le sang des éclaireurs chargés de repérer les organes où métastaser. Ces cellules tumorales circulantes, qui pourraient aider à établir la nature et le degré d’agressivité d’un cancer, sont très difficiles à isoler par simple prise de sang. Une équipe de chercheurs et cliniciens français1Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes – LAAS (CNRS), Institut universitaire du cancer de Toulouse, CHU de Rangueil. a imaginé une sorte d’épuisette pour capturer ces cellules2La start-up SmartCatch a été fondée en 2016 dans le but de concevoir ce dispositif.. Réalisé à partir de matériaux biocompatibles, le dispositif peut être introduit dans un vaisseau sanguin via un simple cathéter. Des études chez le rat ont démontré la capacité de cette micro-épuisette à piéger des cellules tumorales circulantes humaines. Un premier pas vers son utilisation dans le pronostic et le suivi thérapeutique des cancers métastatiques a d’ores et déjà été franchi.