L’efficacité des pérovskites dans le photovoltaïque n’est pas un hasard


Des chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de Rennes et de l’Institut fonctions optiques pour les technologies de l’information, en collaboration avec des équipes américaines (Los Alamos, Rice, Northwestern, Brookhaven), ont élucidé l’origine des performances remarquables de dispositifs semiconducteurs à base de pérovskites lamellaires. Ces résultats ont été publiés dans Science.