Le spectromètre qui révèle la forme chimique d'éléments ultra-dilués


Installé sur le synchrotron ESRF1Installation européenne de rayonnement synchrotron, à Grenoble, le nouvel instrument FAME-UHD permet désormais aux scientifiques de déterminer, sans détruire l’échantillon, le degré d’oxydation et les liens avec les molécules voisines d’éléments chimiques dont la concentration est très faible, inférieure à quelques parties par million. Le spectromètre conçu à l’Institut Néel2CNRS rend possible la caractérisation de composés toxiques – tels les métaux lourds – dans les cellules vivantes ou encore de métaux précieux – or, terres rares – dans les fluides provenant des sources hydrothermales du fond des océans.