Le smartphone, avenir de la VOD


Inno_Encodage_Netflix-web
© Adobe Stock/Gstudio Group

Regarder une série télévisée sur son smartphone est de plus en plus courant. Des chercheurs du Laboratoire des sciences du numérique de Nantes1CNRS/Université de Nantes/Centrale Nantes/IMT Atlantique/Inria ont collaboré avec la société Netflix pour développer un système d’encodage permettant de préserver la qualité d’une vidéo transmise même à très bas débit. Cette nouvelle technologie utilise l’intelligence artificielle et des modélisations cognitives pour compresser les séquences de façon aussi optimale que possible. « Même à 100 kbps, soit près de 40 fois moins que les débits utilisés en télévision HD, on peut conserver une très bonne qualité » confirme Patrick Le Callet, qui a piloté les travaux sur ce projet.