Le récepteur de la Ryanodine : une nouvelle cible thérapeutique contre la maladie d’Alzheimer


Des chercheurs de l’Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire identifient la cascade moléculaire aboutissant à la dérégulation du récepteur de la Ryanodine (RyR) impliqué dans la maladie d’Alzheimer. Ces travaux démontrent qu’une prévention pharmacologique ou génétique de cette dérégulation réduit les symptômes de la maladie.