La croissance des plantes régulée par des peptides


Issue des travaux du Laboratoire de recherche en sciences végétales1CNRS/Université Paul Sabatier Toulouse 3, avec le soutien de la SATT d’Occitanie Toulouse Tech Transfer, la start-up MicroPEP Technologies conçoit des substances destinées à améliorer la croissance des plantes cultivées. Il s’agit de petites protéines, les miPEPs, produites naturellement par les végétaux. Chacune d’elle stimule de façon spécifique l’expression d’un gène qui, selon sa nature, va activer ou inhiber le développement de la plante. Plusieurs produits à base de miPEPs ont déjà été testés avec succès sur des espèces cultivées, par pulvérisation ou par arrosage. Naturelles, à effet réversible et propres à chaque espèce végétale, ces molécules sont une alternative prometteuse aux engrais et autres pesticides conventionnels.