G’MIC, le magicien des couleurs


Si les bandes dessinées font le bonheur de millions de lecteurs, leur création passe par certaines étapes ingrates comme la colorisation des planches. Des chercheurs du Groupe de recherche en informatique, image, automatique et instrumentation de Caen1CNRS/Université Caen Normandie/ENSICAEN ont développé un algorithme pouvant automatiser cette tâche et l’ont diffusé via leur logiciel libre G’MIC. Il permet de remplir rapidement les zones blanches en fonction du trait et des attentes du coloriste. Les chercheurs ont en effet travaillé en étroite collaboration avec un illustrateur, afin de concevoir un algorithme adapté à la réalité et à la créativité des artistes.