Des structures branchées !


Des chercheurs de l’Institut de biologie intégrative de la cellule révèlent les raisons de l’extrême conservation au cours de l’évolution de la forme ‘lasso’ d’éléments génétiques mobiles appelés introns de groupe II. Nés chez les bactéries, ils sont très probablement les ancêtres des introns nucléaires eucaryotes et de leur appareil d’épissage, le spliceosome.