De mère en filles, les cellules neuronales se souviennent de leurs anciennes formes


Des chercheurs de l’Institut neuromyogène ont montré que lors la division cellulaire chez les neurones, la cellule-mère garde une trace de sa morphologie en accumulant des protéines à des sites spécifiques. La distribution de ces protéines, tels les plis d’un origami, pourrait permettre la transmission de la morphologie de la cellule-mère aux cellules-filles.