De la peau de phoque pour les reliures de l’abbaye de Clairvaux


L’abbaye médiévale de Clairvaux abritait une des plus riches bibliothèques d’Occident. La présence de poils sur dix-sept reliures, datées du XIIe siècle et conservées à Troyes et à Montpellier, a intrigué les chercheurs. Elles toutes sont constituées de peau de phoque, alors que l’abbaye champenoise se situe loin de la mer. Une pratique qui aurait un temps été populaire chez les cisterciens.