Concilier sûreté et flexibilité avec le typage graduel


Les langages de programmation « typés » appliquent des contrôles en amont de leur exécution mais sont souvent délaissés pour des langages « non-typés », plus simples mais moins fiables. Polyvalent, le typage graduel permet de limiter ce contrôle à certaines parties du programme. Grâce à une interprétation mathématique de cette technique, elle pourra être utilisée de manière plus précise et efficace.