Cartographier dans l’espace réel l’ordre antiferromagnétique aux échelles nanométriques


En utilisant un atome artificiel dans le diamant comme détecteur de champ magnétique ultrasensible, des physiciens ont reproduit en images pour la première fois le champ de fuite rayonné par un composé de la famille des antiferromagnétiques. Cette observation leur a permis d’étudier l’effet d’un champ électrique sur la modulation sinusoïdale de l’ordre antiferromagnétique dans un matériau multiferroïque.